HỘI THIỀN TÁNH KHÔNG TRUNG ƯƠNG

FR024 PAR LA PORTE DU SAMADHI - Traduit en Français par Nhất Hòa – Relu par Hồng Thúy

Wednesday, March 13, 20249:16 AM(View: 794)

PAR LA PORTE DU SAMADHI

blank


Après mûres réflexions, il semblerait qu’il n’existe aucune méthode claire qui puisse être considérée comme le Samādhi dans les sutras du Nikāya.

La pratique de “L'attention au souffle”, appelée Anapānasati samādhi, peut être provisoirement classée comme du Samādhi en raison du titre. Cependant il existe également le sutra “L'attention portée à la respiration”, Anapānasati Sutta. Dans la 1ere partie du sutra “Les Fondements de l'attention” (Satipaṭṭhāna sutta), , la Contemplation du corps, la 1ere sous-section est consacrée au souffle, qui est considérée comme une pratique de la Contemplation (Anupassanā) ou de la Sagesse (Vipassanā). Dans cette sous-section particulière sur la respiration, le Bouddha a rappelé aux moines:

“Ô bhikkhus, ici un bhikkhu part dans la forêt, cherche l'ombre d'un arbre, ou se réfugie dans une maison isolée, s'assied jambes croisées, son dos droit et pose son attention devant lui. Toujours attentif, il inspire; attentif il expire. “

Par ailleurs, toutes les autres méthodes de méditation ne nécessitent pas la posture correcte de « assis jambes croisées, le dos droit ». Nous pouvons les pratiquer dans la vie de tous les jours, en marchant, en étant debout, assis ou couché. Est-ce parce que la méthode de respiration nécessite la relaxation complète du corps et du mental pour obtenir un état de calme profond? Est-ce pour cela que nous pouvons temporairement classer la Respiration comme un moyen d'entrer dans le Samadhi?

Revenons aux sutras du Nikāya. Les quatre niveaux du jhana (état mental), à travers lesquels le Bouddha a réalisé la Triple Connaissance, sont également connus comme “les quatre niveaux du Samadhi”. C’est ainsi que nous comprenons que le Samadhi joue un rôle important dans le Zen bouddhiste. Il est le passage obligé pour l'exploration du vaste firmament de la Sagesse transcendante.

Ces quatre niveaux du Samadhi sont généralement présentés comme suit:

  • Avec l’abandon des plaisirs sensoriels, l’anéantissement des états mentaux nuisibles, il entre et demeure dans le premier jhana, accompagné de pensées actives et passives, avec une exaltation et un bien-être engendrés par la séparation des désirs
  • Avec l'apaisement des pensées actives et passives, il entre et demeure dans le deuxième jhana, résultant de la tranquillisation intérieure et de l'unification de l'esprit, sans pensées actives ni passives, avec une exaltation et un bien-être engendrés par le Samadhi
  • Avec la disparition de l'exaltation, il demeure équanime, l'esprit clair et doué d'un discernement attentif, il entre et demeure dans le troisième jhana et ressent dans le corps le bien-être que les saints appellent: équanimité et présence d'esprit
  • Abandonnant le bien-être et le mal-être, la plaisance et la déplaisance mentales, il entre et demeure dans le quatrième jhana, sans souffrance ni bien-être, purifié par la présence d'esprit équanime

Nous pouvons simplement voir ces 4 phases comme suit:

  1. La Vertu étant pure, le mental connaît donc une exaltation et un bien-être, bien que les pensées actives et passives soient toujours présentes.
  2. Dans le Samadhi, le mental est silencieux (aucun murmure, aucun dialogue mentaux). Il est accompagné davantage d'exaltation et de bien-être.
  3. La Connaissance devient claire et attentive. Le mental devient équanime et serein.
  4. Le mental est complètement serein, calme, objectif. Il maîtrise les sensations et devient imperturbable.

Ceci nous amène aux observations suivantes:

  • Il s'agit tout simplement d'un flux continu du mental, d'un processus mental ou d'un processus sensoriel qui, au départ, est rudimentaire (bien-être) puis devient de plus en plus flexible (équanime) et enfin complètement serein (maîtrise des sensations).
  • Le Bouddha n'a jamais clairement expliqué de quelle manière il pratiquait pour “éliminer les pensées actives et passives”, comment “se séparer de l'exaltation et demeurer dans l'équanimité”, ou “abandonner le bien-être et le mal-être, la plaisance et la déplaisance mentales”.
  • Dans la première étape de la “séparation des désirs, séparation des dharmas malsains”, nous pouvons comprendre qu'il faut utiliser les « Préceptes » pour y parvenir.

Ce court article n'est que l'observation subjective d'un méditant qui a souvent hésité, n'osant pas aborder le sujet du Samadhi. Le “Samadhi” mérite d'être présenté plus en détail dans un livre complet mais il se peut qu’il ne soit pas exhaustif. Cependant, je dois quand même le présenter aujourd'hui, dans un esprit de « réconciliation » entre bons amis car j’ai déjà démarré la série avec les articles “Par la porte de la Vertu, “Par la porte de la Contemplation, “Par la porte de la Sagesse. Alors cette série doit se terminer par « Par la porte du Samadhi » pour être complète.

Nous espérons recevoir les conseils des vénérables moines Zen au cas où cet article contiendrait des éléments qui sont non conformes au Dharma.

Depuis longtemps, j'ai toujours ces interrogations:

  • Le bouddhisme est une voie menant à l'illumination. Cela veut dire qu’il nous dirige vers le développement de la sagesse transcendante, vers la compréhension de toutes les lois de l'univers et des humains, afin de vivre ensemble en paix et en harmonie. La sagesse transcendante du Bouddha se développait après les quatre niveaux de Samadhi et continuait à s'amplifier à partir de là. Alors pourquoi le Canon Nikāya ne présente-t-il toujours que brièvement ces 4 niveaux de Samadhi?
  • Pourquoi le sutra n'indique-t-il pas explicitement comment le Bouddha pratiquait pour parvenir à des niveaux de concentration plus élevés?
  • Parfois les sutras présentent la méthode de respiration de manière séparée. Et jamais ils ne relatent par exemple: j’ai pratiqué la Respiration pour entrer dans les 4 niveaux de Samadhi, etc. Pourquoi?
  • À mon avis subjectif, ces 4 niveaux de Samadhi sont les points les plus marquants auxquels les pratiquants bouddhistes devraient prêter attention car c'est une condition nécessaire pour développer la sagesse transcendante. Alors pourquoi sont-ils toujours présentés de manière aussi succincte? Pas un mot de plus, ni un mot en moins. Est-ce dû à l'intention du Bouddha, ou celle des Patriarches lors de la compilation des sutras?
  • Est-ce “la voie unique pour atteindre la sagesse et réaliser la Libération”, le chemin pour purifier le mental, maîtriser les émotions, éliminer la tristesse, la souffrance et l’anxiété? Les quatre niveaux de Samadhi, souvent appelés les quatre niveaux du Zen, correspondent également aux quatre niveaux du Mental. On les nomme arbitrairement les quatre niveaux, mais en réalité il s'agit d'un processus continu de transformation du mental.
  • Les Sutras ne disent pas par quelle porte utiliser. Est-ce la raison pour laquelle les Patriarches ont développé et dit qu'il y a 84 000 portes pour y entrer? Cela signifie aussi qu'il n'y a pas de porte du tout car ce mental est notre Vrai mental. Il n'est ni né ni ne disparaît, il est déjà présent en nous. Nous n'avons qu'à revenir à notre Véritable Mental. Il n’y a aucune méthode, aucun chemin, aucun moyen, aucune séparation spatiale ou temporelle entre nous et ce Mental.

Maintenant, passons à la pratique, examinons quelques méthodes pour faire l'expérience d'un esprit calme, sans murmures ni dialogues mentaux, ou simplement pour avoir une Connaissance claire sans murmures, que nous appellerons temporairement la Connaissance non verbale.

Dans le passé, dès le cours de base, notre Maître nous enseignait de nombreuses méthodes simples suivantes:

  1. D'abord fermons les yeux, puis ouvrons les. Dès le premier regard, nous avons immédiatement une vue globale et silencieuse. Le Maître nous montre qu'il s'agit de la première lueur de connaissance, complètement silencieuse, claire, en un clin d'un œil. C'est la Connaissance non verbale du Véritable mental qui apparaît instantanément. Elle possède toutes les qualités du Véritable mental: pure, calme et objective. C'est la porte pour entrer dans le Samadhi. Cependant, quelque instants après, l’esprit commencera à réfléchir, à se souvenir des noms, à juger, etc.
  2. Balayage du regard: les yeux ouverts, regardons à gauche, puis à droite. Nous voyons globalement, en silence. En global, nous n’aurons pas le temps de nommer chaque chose. Cette méthode prolonge un peu plus la Connaissance non verbale.
  3. La vue lointaine: en ne prêtant attention à aucun objet précis, la vue sera également silencieuse et la Connaissance non verbale sera aussi prolongée.
  4. La vue intermédiaire: En regardant l'espace entre l'objet et nous, il n'y a que du vide, c'est à dire rien. C'est aussi la Connaissance non verbale.
  5. L'écoute du son de cloche: écouter en silence le son vibrer, c'est aussi faire durer la Connaissance non verbale avec le son de cloche. Plus nous pratiquons, plus nous réalisons que la Connaissance non verbale sera encore présente même sans son.
  6. La marche méditative: marcher lentement, pas à pas, avec la Connaissance non verbale et ressentir chaque pas touchant le sol.

Les premiers exercices présentés ci-dessus ont pour but de nous faire reconnaître la Connaissance non verbale. Avec beaucoup d’entraînements dans la vie quotidienne, cette Connaissance non verbale se prolongera de plus en plus et deviendra claire, solide. Et parfois, nous vivrons l'expérience de l'état du mental calme ou du Samatha.

D’autres exercices de niveau légèrement plus élevé sont:

  1. Ne pas identifier l’objet: c'est voir un objet mais ne pas le nommer même en silence dans notre mental. Pendant cet instant, nous savons clairement que notre esprit est complètement silencieux et vide. Cette pratique semble plus appropriée avec la vue qu'avec l'ouïe ou le toucher.
  2. **Ne pas étiqueter l'objet: voir un objet, une scène ou une personne et simplement les reconnaître en silence, sans autre jugement.

Si les premières pratiques, ci-dessus, sont appliquées régulièrement durant les activités quotidiennes alors le mental se calmera doucement. Ensuite, nous nous mettons dans la posture assise et pratiquons la méthode de Respiration. Si nous suivons progressivement les étapes ci-dessus, alors la pratique de la respiration sera plus simple et plus aisée. Elle peut se simplifier en 2 étapes comme suit:

  1. S'asseoir dans la posture du demi-lotus, le dos droit, dans un endroit calme et silencieux. Les sutras bouddhistes disaient: “Mettez la pleine conscience devant vous”. Nous démarrons la Connaissance pure, calme, non verbale puis nous commençons à observer notre souffle, l'inspiration et l'expiration naturelles. Comme si nous portons légèrement notre attention dans le souffle qui entre et qui sort. La respiration devient au fur et à mesure plus légère.
  2. Lâcher ensuite le souffle, ne plus faire attention à la respiration. Nous commençons à observer que la fréquence cardiaque est plus légère, plus lente, que la salive devient plus abondante, la tête semble être plus lourde  et il faut maintenir la tête droite. Nous sentons le corps léger, tombant dans le vide, puis le mental s'illumine, devient immobile, complètement vide, puis plus rien et tout est dissous...

Considérons cela temporairement comme le Samadhi, un mental calme et solide, connaissant clairement un vide lumineux. Après de telles expériences, il est connu que cet état est très difficile à décrire aux autres. Seuls ceux qui en ont fait l'expérience comprendront.

Le Samadhi est également un processus mental. Il existe d'innombrables niveaux ou qualités, similaires à la Vertu ou à la Sagesse. L'avidité, la colère, la confusion, la souffrance ou le bonheur... ont également d'innombrables niveaux.

Une fois l'expérience du Samadhi établie, nous obtiendrons les résultats naturels suivants:

  • La santé s'harmonise naturellement dans le temps.
  • Le mental est heureux, léger, objectif et égalitaire. La compassion se dévoile.
  • La sagesse devient plus lumineuse. Nous arrivons à appréhender les vérités de la vie, à comprendre les Écritures. Nous aurons la capacité de restituer aisément nos expériences aux autres.

Les résultats sur 3 aspects: le corps, le mental et la sagesse, se développeront également en continu, en fonction de la pratique durable du méditant.

Mais si nous pratiquons pendant un certain temps sans obtenir de résultats probants sur ces 3 aspects, alors nous devons reconsidérer si notre pratique est conforme à l'enseignement ou non? Parce que les Maîtres Zen ont souvent rappelé au pratiquant d'éviter de sombrer dans « l'eau morte » du Samadhi, tel le Samadhi de l'ignorance ou s’enfoncer dans le néant, l'impondérable ou l'illusion.

Nous pouvons aussi tomber dans l'erreur sans le savoir, par exemple:

  • Les pensées ou les émotions surgissent à notre insu, de sorte que notre mental continue toujours à s'agiter, à s'exciter.
  • Parfois, notre esprit découvre de nouvelles choses. Mais pensant que c'étaient des pensées discursives, nous les refoulons. Et nous continuons à pratiquer sans jamais obtenir de nouvelle sagesse.
  • Si nous oublions le sujet de méditation, alors il est facile de penser, aussi bien au passé qu'à l'avenir ou nous dévions vers une autre chose.
  • D’un autre côté, si nous nous accrochons trop au sujet, notre esprit ne se détendra pas et ne se videra pas. Alors comment le trésor de la sagesse arrivera-t-il à interpréter quoi que ce soit?

Que c'est difficile, comment faire? Chers amis, le chemin de la pratique n'est pas difficile, mais il est difficile parce que nous ne sommes pas assez patients. Il n'y a pas de raccourci, ni de chemin de traverse dans la pratique. Cela veut dire que nous ne pouvons pas faire juste un seul pas et entrer immédiatement dans le Samadhi, sans passer par la Vertu, sans passer par la Contemplation, sans passer par la Sagesse.

La Vertu, la Contemplation, la Sagesse et le Samadhi ne font qu’un. L’ensemble représente les qualités parfaites du Mental Vrai. Si nous préférons pratiquer le Samadhi, bien sûr que c’est concevable. Mais nous devons parallèlement observer une moralité stricte et respecter les 6 Harmonies (la Vertu); comprendre les vérités qui régissent le monde (la Contemplation); observer le monde de manière objective et sans égo (la Sagesse). Alors le résultat naturel qui en découle est une vie paisible et harmonieuse, sans attachement à qui que ce soit, sans agitation et sans regret; une santé également harmonieuse; un mental naturellement calme, pur et objectif. C'est le Samadhi, un esprit solide, inébranlable contre vents et marées de la vie. Ce Samadhi n'est pas introduit donc ne peut être exclu, car le mental en Samadhi n'est autre que notre propre mental, c'est un phénomène non conditionné. Quant au phénomène conditionné, il doit s'appuyer sur le sujet, se pratique en suivant un horaire fixe, doit suivre l'étape 1, l'étape 2, l'étape 3. Il est venu donc il partira. Parfois c’est réussi, parfois non réussi.

Ces quelques lignes pour partager un peu d'expériences rudimentaires, en espérant qu'elles ne vont pas à l’encontre de l'Enseignement.

Monastère Sunyata, 11- 9- 2023

TN

SOURCE: Triệt Như - BÀI 40 TỪ CỔNG ĐỊNH, tanhkhong.org

Traduit par Nhất Hòa, relu par Hồng Thúy


Auteur: Triệt Như
Publié le: 22-02-2024 - 20:07

 

Send comment
Off
Telex
VNI
Your Name
Your email address
Tuesday, June 18, 20242:30 PM(View: 282)
Người Phật tử có lòng tôn kính đức Phật, thường có lòng biết ơn cây bồ đề, mình lại nghĩ thêm rằng cây bồ đề biểu hiện cho trí tuệ giác ngộ, nên đã có lúc phóng tâm muốn có một cây bồ đề xanh tươi của riêng mình.
Wednesday, June 12, 20249:35 AM(View: 341)
VIDEO Ni sư Triệt Như Giảng Đại Chúng tại Thiền Đường Tánh Không Nam Cali ngày 8 tháng 6, 2024 với chủ đề: PHÁP
Tuesday, June 11, 202411:40 AM(View: 628)
Mà bây giờ mình đã biết, cây nào cũng là cây giác ngộ, hoa lá, cảnh vật nào cũng hiển lộ thực tại cuối cùng. Vậy thì cây cảnh hoa lá nào cũng là "cây bồ đề", đâu có cái nào là của riêng mình đâu ?
Monday, June 10, 20241:27 PM(View: 357)
Từ ngữ Pháp, từ xưa tới giờ có rất nhiều ý nghĩa và ý nghĩa của nó rất rộng cho nên cô tạm gom lại để phân ra ba nội dung khác nhau tức là có thể xếp vào ba ý nghĩa khác nhau của từ Dhamma.
Sunday, June 9, 20249:11 PM(View: 235)
Als ich heute Nachmittag den Vorgarten des Sunyata-Zentrums betrachtete, der mit schwarzer und fruchtbarer Erde bedeckt wurde, fühlte ich mich glücklich. Liebe Freunde, wenn der Geist unbedeckt ist, strahlt das Weisheitslicht von selbst aus!
Saturday, June 8, 20249:28 PM(View: 378)
LA VOIE DE PERFECTIONNEMENT: LA VERTU, LA STABILISATION DU MENTAL, LA SAGESSE - Traduit en Français par Nhất Hòa et Marc Giang
Saturday, June 8, 20249:25 PM(View: 363)
LE PROCESSUS DE PRATIQUE PAR L'AUDITION ET LA VISION - Traduit en Français par Nhất Hòa et Marc Giang
Saturday, June 8, 20249:25 PM(View: 354)
LA VOIE DE PERFECTIONNEMENT DES BHIKKHUS AU TEMPS DU BOUDDHA - Traduit en Français par Nhất Hòa et Tâm Minh.
Wednesday, June 5, 20245:06 PM(View: 417)
Tứ Niệm Xứ là con đường duy nhất giúp thanh tịnh chúng sanh, diệt trừ khổ ưu, quả là lời hứa tuyệt vời của đức Thế Tôn. Với pháp môn này, đức Phật dạy hành giả trực tiếp quán thẳng vào bốn xứ thuộc thân-tâm để nhận ra thân, thọ, tâm, pháp thực chất của nó là vô thường, bất như ý, vô ngã.
Monday, May 20, 202410:22 AM(View: 533)
La retraite de Sunyata Toulouse à Moissac, dans le sud-ouest de la France, est terminée et nous sommes retournés à nos vies quotidiennes. En revoyant les images de ces jours de paix, de sérénité et de bonheur, en compagnie d'amis méditants d'ici et d'ailleurs, mon cœur ne peut s'empêcher d'évoquer quelques attachements et souvenirs.
Monday, May 20, 202410:11 AM(View: 547)
Wenn der Geist ein Objekt wahrnimmt, nimmt er „was gerade ist“ wahr. Wenn er aber in sich kehrt, nimmt er „die Soheit „(Tathatā/ the Suchness) wahr. Hier endet alles, es gibt keine Worte, keine Schrift, keine Namen, keine Außenwelt, kein Denken, keine Diskriminierung, keine Liebe, keinen Hass mehr. Alles ist gleichwertig. Haben die Partriarchen Recht, dass „die Erleuchtung bereits im Augenkontakt liegt“?
Monday, May 13, 20245:16 PM(View: 571)
Thiền Chỉ, tiếng Pali là “Samatha”. Nó có một từ nữa mang nghĩa tương đồng gọi là “Samadhi”, tức là Định. “Chỉ” là dừng lại. “Thiền Chỉ” hay “Thiền Định” là trạng thái tâm chuyên chú vào một cảnh, một đề mục, khiến cho mọi vọng tưởng đều ngưng bặt, tạo sự an vui (sukkha) hỷ lạc cho hành giả.
Thursday, May 9, 20244:00 PM(View: 929)
Chiều nay, ngắm nhìn khoảng sân rộng trước tổ đình sạch bót, một màu đen phì nhiêu, đất xốp, sẵn sàng chờ đón được gieo trồng, mình cảm thấy vui. Các bạn hiền ơi, đất tâm nếu trống không, mặt trời trí tuệ sẽ tự chiếu!
Wednesday, May 8, 20247:45 AM(View: 447)
Also: „Alle Dharmas kehren zu einem zurück, wo ist dieses Eine?“ Es kann sein, dass alle Dharmas zu dem Geist zurückgeht. Nun verstehen wir vielleicht, warum die Patriarchen damals gegangen sind, ohne jegliche Spur hinterlassen zu haben, als sie gegangen sind. Das Prajnaparamita-Sutra hat jedoch unendlich über die Leere, Illusion und Soheit berichtet.
Friday, May 3, 20246:55 PM(View: 574)
It is normal, natural, and reasonable that mundane phenomena emerge, change then terminate. If we could grasp that comprehension, when something appears or disappears, we are neither cheerful nor sorrowful. Then, our mind is serene and peaceful. And we realize that everywhere is our original adobe, every phenomenon, fact, event, situation or being, carries the truths of transience, the principles of cause-responded conditions, non-selfness, and the trait of bareness… The Dharma sounds from our Lord have been roaring and echoing in the infinite universe. As a result, the planet where we are now is the Buddha’s very realm, my dearest friends.
Thursday, May 2, 20243:30 PM(View: 1083)
Phải thông hiểu tới những chân lý rốt ráo: bản chất của thế gian là trống không, là như huyễn, do nhân duyên hội họp mà sinh ra, rồi sẽ thay đổi, và sẽ mất đi. Mình sẽ bớt dính mắc với những cảnh thăng trầm trong cuộc đời. Đây là trí tuệ xuất thế gian, giúp mình sống bình an trong đời.
Wednesday, May 1, 20246:56 AM(View: 680)
Der Wagen „mit einem Gang“ ist die wortlose Achtsamkeit (Sati), die uns vom Anfang bis zum Ende des Kultivierungsweges begleitet. In Wirklichkeit gibt es aber keinen Weg, der uns zur Erleuchtung bringt. Denn dieses wortlose Bewusstsein gehört uns von der Geburt an. Es war und ist rein, ruhig, klar und objektiv. Liebe Freunde, hole dieses wortlose Bewusstsein von Innen heraus. Suche es nirgendwo draußen.
Friday, April 26, 202411:42 AM(View: 885)
Khi nó thấy cảnh, thì nó thấy “cái đang là”. Khi nó an trú trong chính nó, thì nó thấy “cái như vậy” (Tathatā/ the Suchness). Bây giờ, mọi sự đều chấm dứt, không có lời nói, không có văn tự, không có tên gọi, thế gian cũng không còn. Không suy nghĩ, không phân biệt, không thương ghét, tất cả tan biến, bình đẳng. Có phải cổ nhân đã nói đúng “chạm mắt là bồ đề”?
Sunday, April 21, 20242:20 PM(View: 1489)
Vậy thì “Muôn pháp về một, một về chỗ nào?” có thể là muôn pháp đều về tâm, còn nếu thắc mắc: tâm về chỗ nào? Thì ăn gậy là phải rồi. Bây giờ mới hiểu tại sao chư Thiền Đức ngày xưa ra đi không cần lưu lại dấu vết mà hê thống kinh Bát nhã ba la mật lại viết tràng giang đại hải về Không, Huyễn và Chân Như. Có phải vì chỗ đó ngoài ngôn ngữ, còn nếu dùng ngôn ngữ thì nói hoài cũng không xong?
Saturday, April 20, 20246:38 AM(View: 711)
Also durch die Sinnesorgane nehmen wir also, „was gerade ist“, eine reale Sache wahr, das heißt, wir nehmen es wie eine reale Sache, obwohl es nicht echt ist. Ebenso ist ihre Stabilität, ihre Dauerhaftigkeit eine „Illusion“... Das Reale besteht darin, Phänomene durch die Sinnesorgane wahrzunehmen und die Illusion besteht darin, die Essenz eines Phänomens durch eine Weisheit zu verstehen.
Wednesday, April 17, 20242:27 PM(View: 802)
Tu tập theo đạo Phật không phải để sở hữu được điều gì, mà thực ra là để buông xả không bám víu với bất kỳ những gì ở trên đời... mà chỉ nhận biết rõ ràng pháp đến rồi đi, đó là điều tự nhiên của vạn pháp. Và sự đến đi đó, là bài học “sinh diệt, vô thường, vô ngã” giúp cho chúng ta không bị dày vò phiền não khi nghịch cảnh đến, hoặc quá đắm chìm mê say hưởng khoái lạc, khi duyên thuận lợi đến với mình, mà phải sống trong trung đạo vừa phải.
Tuesday, April 16, 202411:33 AM(View: 780)
Therefore, with our senses, we feel the “what-is.” It is the “As-Is Truth,” “Yathābhūta,” which is akin to the Truth, but it is not truly stable and permanent. It is also the “As-Is Delusion,” akin to a dream... The “As-Is Truth,” is the phenomena perceived by human senses and the latter, the “As-Is Delusion,” the Nature recognized by the Prajña Wisdom.
Sunday, April 14, 20245:07 PM(View: 1506)
Cảnh sanh khởi, biến đổi rồi hoại diệt của thế gian là tự nhiên, là bình thường, là hợp tình hợp lý. Nếu hiểu thật sự điều này thì khi cái gì đó sanh ra hay diệt mất, ta không vui cũng không buồn. Bây giờ tâm bình an, thanh thản, bây giờ mới thấy nơi nào cũng là ngôi nhà xưa của mình, cảnh nào cũng hiển lộ những chân lý vô thường, duyên sinh, vô ngã, bản thể trống không… Pháp âm của Phật vang rền khắp hư không, như vậy cõi này đang là cõi Phật đó, bạn hiền ơi.
Saturday, April 6, 202410:03 AM(View: 575)
Nur einfach die Augen aufmachen und das Objekt wahrnehmen, wie es ist, mit verbalem oder nonverbalem Bewusstsein, der Geist ist rein, ruhig und objektiv. Das ist der Naturgeist. Gebote, Kontemplation, Samatha, Samadhi und Weisheit sind vollständig in ihm vorhanden.
Saturday, April 6, 20248:52 AM(View: 1352)
... chiếc “xe một số” chính là cái Biết, nó đưa ta từ bước đầu tới bước cuối con đường. Thực ra, có con đường nào đâu, vì cái biết là của mình, từ đầu nó vẫn trong sạch, tĩnh lặng, khách quan và chiếu sáng. Bạn hiền ơi, cứ lấy viên ngọc đó ra mà xài, hồn nhiên, đừng lăng xăng tạo tác gì thêm nữa.
Friday, April 5, 20246:46 PM(View: 613)
Bài Luận giảng này cho chúng ta biết rằng: điểm quan trọng bậc nhất của Thiền chỉ là làm chủ tâm ngôn. Không làm chủ được tâm ngôn, dù chỉ trong vòng vài giây đồng hồ, đường Thiền của ta sẽ đến nơi bế tắc.
Thursday, April 4, 20241:07 PM(View: 819)
In Spring 1929, we cheered our Master’s coming into life. In Spring 1982, we celebrated the glory of our Master’s Recognition of the Path. In Winter 2019, he left us... But with those, this morning, under warm sunlight, while relishing the spring flowers, how come it seems someone’s eyes are full in tear.
Friday, March 29, 20247:58 PM(View: 1058)
Vậy qua giác quan, ta thấy “cái đang là”, đó là thấy Như Thực, giống như thiệt, chứ không phải thiệt có bền vững, thường hằng, mà đó cũng là “cái Như Huyễn”, như mộng mà thôi. ...cái Như Thực là thấy hiện tượng qua giác quan, còn cái Như Huyễn là thấy bản thể qua trí tuệ bát nhã.
Friday, March 29, 20247:35 AM(View: 766)
5 LÝ DO chúng tôi chọn chủ đề: LUẬN GIẢNG VẤN ĐÁP THIỀN VÀ KIẾN THỨC THỜI ĐẠI
Wednesday, March 27, 20246:45 AM(View: 695)
Heute, ein Frühlingsmorgen, blauer Himmel, weiße Wolken, warme Sonne und volle Kirschblüten vor dem Hof ​​des Sunyata Zentrums, möchte ich euch einen Meditations-Laib: Gebote, Samadhi und Weisheit anbieten, der aus dem reinen Wissen eines Naturgeistes gemacht wurde.
Monday, March 25, 20249:43 AM(View: 756)
La nature du monde est vide, est vacuité. Ce n'est juste qu'une illusion. Cette sagesse nous donne la capacité de séparer notre mental de tout attachement au monde. Ce n’est qu’alors que l’on peut demeurer dans la conscience "Ainsi". Lorsque nous possédons la sagesse et la perspicacité pour reconnaître la nature du monde, alors il n’y a plus de chemin, plus besoin de dharma, plus de portes à ouvrir. Nous vivons vraiment dans notre maison spirituelle qui existe depuis toujours en nous.
Sunday, March 24, 20245:02 PM(View: 980)
Mùa xuân năm 1929, mừng Thầy đến, mùa xuân năm 1982, mừng Thầy thấy rõ con đường, mùa đông năm 2019, Thầy đi.... ...Biết vậy, mà sao sáng nay, trong nắng ấm, ngắm hoa xuân, lại dường như có ai rơi nước mắt.
Sunday, March 24, 20244:44 PM(View: 892)
VIDEO Ni sư Triệt Như Giảng Đại Chúng: CON ĐƯỜNG GIỚI QUÁN ĐỊNH TUỆ ngày 16 tháng 3 năm 2024 tại THIỀN ĐƯỜNG TÁNH KHÔNG nam Cali
Sunday, March 24, 202410:27 AM(View: 728)
Trích từ sách Luận Giảng Vấn Đáp về THIỀN và KIẾN THỨC THỜI ĐẠI của HT Thích Thông Triệt (2014) - Luận giảng số 1 GIỚI THIỆU CÁCH THỨC TẠO LUẬN
Sunday, March 17, 20243:11 PM(View: 847)
Trích từ sách Luận Giảng Vấn Đáp về THIỀN và KIẾN THỨC THỜI ĐẠI của HT Thích Thông Triệt (2014) - Lời Tựa
Sunday, March 17, 20242:16 PM(View: 1032)
Chỉ là đơn thuần, mở mắt ra nhìn ngắm, cảnh thế nào nhận biết y như vậy, diễn nói hay thầm lặng, tâm đều trong sạch, tĩnh lặng, khách quan. Đó là chân tâm, Giới, Quán, Chỉ, Định, Tuệ đầy đủ
Wednesday, March 13, 20249:44 AM(View: 802)
Unzählige Jahre habe ich törichterweise nach einem „Märchenland im Jenseits des Nebels“ gesucht. Wie oft bin ich dem Nebel begegnet und wie oft habe ich davon geträumt, ein Märchenland zu finden. Am Ende meines Lebens wurde es mir klar, dass das wahre Märchenland nirgendwo draußen ist, sondern es ist in mir.
Sunday, March 10, 20244:31 PM(View: 1208)
Các bạn hiền ơi, sáng nay, một buổi sáng mùa xuân, nắng ấm, hoa mai đang nở rộ trước sân Tổ đình, trời xanh và mây trắng. xin dâng tặng cho bạn ổ bánh Thiền Giới Định Tuệ, làm bằng cái Biết trong sáng của chân tâm.
Wednesday, March 6, 202410:36 AM(View: 1062)
VIDEO Ni sư Triệt Như Giảng Đại Chúng: VẤN ĐỀ SINH TỬ ngày 17 tháng 2 năm 2024 tại THIỀN ĐƯỜNG TÁNH KHÔNG nam Cali
Wednesday, March 6, 202410:20 AM(View: 734)
Nghĩa chữ “tu” không chỉ là sửa đổi hành động từ xấu sang tốt, mà chữ tu còn mang ý nghĩa là “thực tập” hay “hành trì” một pháp môn nào đó.
Tuesday, March 5, 20242:20 PM(View: 1160)
Research works from Dr. Michael Erb on the mapping of the brain of Master Reverend Thích Thông Triệt Những đo đạc sau cùng của Thiền sư Thích Thông Triệt đã được thực hiện vào ngày 8 và 9 tháng 6 năm 2013. Tôi tường trình ở đây một số kết quả từ những thực nghiệm này kết hợp với kỹ thuật chụp ảnh chức năng cộng hưởng từ (f-MRI) và điện não đồ (EEG, 256 channels).
Wednesday, February 28, 20244:27 PM(View: 986)
VIDEO: Ni sư Triệt Như Giảng Đại Chúng: GẶP GỠ ĐẦU NĂM mùng 3 TẾT Giáp Thìn 2024 tại TỔ ĐÌNH TÁNH KHÔNG
Tuesday, February 27, 20249:03 AM(View: 844)
La Sagesse, ici je veux dire le Vipassanā, la Vue profonde. Dans les limites de cet article, je passerai en revue le Satipaṭṭhāna sutta, Le récit de l’attention vigilante, extrait de la corbeille Nikāya. Bien que les gens disent toujours "Contemplation des Quatre Fondements de l’attention" et que, dans le sutra, il est aussi dit “Contempler le corps” (Kāya-anupassanā) etc. De nos jours les vénérables moines classent le sutra “Le récit de l’attention vigilante” dans le Vipassanā c'est à dire appartenant à la Sagesse. Donc, dans cet article, je le définirai aussi temporairement comme la Sagesse, c'est-à-dire utiliser la sagesse pour pratiquer
Saturday, February 24, 20249:13 PM(View: 955)
Tâm trong đạo Phật được giảng giải rất chi tiết tùy theo các tông phái trong đạo Phật. Bài viết này chỉ nhằm đáp ứng cho các Phật tử mới bắt đầu học Phật, giúp các bạn nhận ra tâm là gì?
Thursday, February 22, 20247:52 AM(View: 1182)
Khi biết mà không dính với tất cả những pháp thế gian hạnh phúc hay phiền lụy, thì ngay khi đó tâm trở về trạng thái tĩnh lặng, cái biết tự tánh sẽ hiển lộ, đây là cái biết của trực giác. Cái biết trực giác này sẽ phát huy đến vô lượng, đưa người thực hành vượt qua bể khổ đến bờ giác ngộ giải thoát...
Tuesday, February 20, 20243:56 PM(View: 1029)
Lời ngõ: Loạt bài viết về các tầng Thiền của Đức Phật được trích từ quyển sách "Tiến Trình Tu Chứng Của Đức Phật" do Hòa Thượng Thích Thông Triệt biên soạn đã được phát hành lần đầu tiên năm 2005 và tái bản lần thứ nhì năm 2007. Mục đích của loạt bài viết này nhằm giúp cho Thiền sinh ôn lại phương thức thực hành đúng như lời Phật dạy. Kỳ này bài viết chỉ rõ phương thức thực hành để chuyển đổi từ tâm phàm phu sang tâm bậc thánh. Nếu không nắm rõ kỹ thuật thực hành thì xem như đường tu bị bế tắc đành phải chờ một duyên lành vậy.
Thursday, February 15, 20247:20 AM(View: 1289)
VIDEO: Ni sư Triệt Như Giảng Đại Chúng: MÓN QUÀ ĐẦU NĂM ngày mùng 2 TẾT Giáp Thìn 2024 tại THIỀN ĐƯỜNG TÁNH KHÔNG nam Cali
Wednesday, February 14, 20243:55 PM(View: 967)
A propos de la contemplation, il existe plusieurs variantes. Dans ce qui suit, je n’aborderai que l'Anupassanā, qui consiste généralement à contempler les phénomènes du monde de manière continue pour en saisir leur nature ou leurs caractéristiques qui sont: l’impermanence, la souffrance, le non-soi.
Wednesday, February 14, 20243:29 PM(View: 1049)
Nach der erlangten Erleuchtung ging der Buddha zum Wildpark, um den fünf Brüdern des Ehrwürdigen Kondanna die ersten Dharma-Sutras zu predigen, darunter das Sutra *Die Merkmale des Nicht-Ich*
Friday, February 9, 20249:04 AM(View: 893)
So geht ein Frühling nie zu Ende. Auch wenn er einen anderen Namen wie Sommer, Herbst oder Winter hat, ist er immer der Frühling im Geist eines jeden. Wenn wir ihn Frühling nennen, ist er der Frühling. Wenn wir ihn nicht Frühling benennen, gibt es dann keinen Frühling, und wenn es keinen Frühling gibt, gibt es keine Jahreszeiten.
Tuesday, February 6, 20243:13 PM(View: 882)
Mùa xuân cũng vậy, không bao giờ chấm dứt, trong tâm mỗi người. Dù cho nó có tên là hạ, thu, hay đông đi nữa, nó cũng là xuân. Khi mình gọi là Xuân thì là Xuân của mình. Khi mình không gọi gì hết thì không có mình, cũng không có xuân, và cả thế gian cũng biến mất.
69,256